Myriam Tangi - Photography - Painting - Poetry

22 févr. 14

SOUTENIR LA PUBLICATION DE MEHITZA

En forme de soutien, votre pré-achat permettra  la publication de cet ouvrage exceptionnel :

MEHITZA. Ce que femme voit. Seen by women  

 CONTACTER L'AUTEUR via le blog

ou au tel :   06.62.43.39.23

Le lien pour écouter  l’émission Talmudiques du 2 Mars 2014 sur France Culture :

http://www.franceculture.fr/emission-talmudiques-mehitsa-une-juste-distance-entre-les-hommes-et-les-femmes-dans-le-judaisme-2014

 70 photographies     Edition BILINGUE     Français / Anglais

format : 29 x 30 cm – 164 pages – noir et blanc, et couleur

 A partir de 50 euros  : Votre nom figurera dans l’ouvrage dans une liste de soutien amical

-          50 euros : un ouvrage dédicacé   -   150 euros : 3 livres dédicacés

-          Par tranche de 1.000 euros : 4 livres dédicacés – votre nom sur la liste des partenaires donateurs – un tirage 30x40 cm argentique de collection, signé, à choisir dans les photos publiées.

Sans votre participation ce livre ne pourra se faire !

La publication de cet ouvrage permettra ensuite l’organisation d’expositions, la tenue de conférences, de symposiums où chacun pourra voir et lire les formes esthétiques, culturelles et spirituelles que revêt cette mise en espace des deux moitiés de l’humanité. 

 

Introduction de Myriam TANGI : Traverser le mur : en quête d’une séparation

Afin d’accompagner ces réflexions, l’auteur a sollicité des écrivains, penseurs, rabbins, sociologues, philosophes, Français, Israéliens, Américains, afin qu’ils nourrissent ce cheminement artistique, spirituel et intellectuel :

Shmuel TRIGANO (Préface)  Mehitza : le sens de la séparation Marc-Alain OUAKNIN  Archéologie du mot mehitza Rav Mordekhai CHRIQUI   La dialectique de la mehitza dans la kabbale Rabbi Carol LEVITHAN  La question de la mehitza dans le mouvement massorti Rabbanit Michal TIKOCHINSKY  Aspects halachiques de la mehitza   Sonia Sarah LIPSYC  Entre loi juive et ingéniosité : la participation des femmes au sein des synagogues modernes orthodoxes

                                                                                                                     

REJOIGNEZ la page facebook  MEHITZA PROJECT !

 

 

Posté par Myriam Tangi à 12:39 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


20 févr. 14

BE A PARTNER ! for the MEHITZA Project !

For the publication of the photographic essay :

MEHITZA.  Ce que femme voit. Seen by women

70 photos       bilingual both in French and English

_____________________________________

Be a partner in this exceptional publication at a crucial time for our people, bringing together all the Jewish sensitivities to reflect on the places and the respective roles of men and women.

TO BE PUBLISHED : 2014  !!

This book will not be published without your participation !!

You can send your donations to APPEL D’ART

For details - Contact :  the author throuth this website

or call :  (33) 6.62.43.39.23

 

 

APPEL D’ART (association loi 1901)    Launched a campaign to help the project of edition

Introduction by   Myriam TANGI : « Crossing the wall : in search of separation » ●

The author applied to thinkers, sociologists, rabbis, and philosophers, French, Israeli, American, so that they might feed this artistic, spiritual and intellectual journey :  Shmuel TRIGANO  (Preface) ● Marc-Alain OUAKNIN « Archeology of the word mehitza » ● Moshe IDEL « Separation, source of equality in kabbalah » ● Sonia Sarah LIPSYC « Between Jewish law and inventivness : the participation of women in modern orthodox synagogues » (to be included : orthodox and massorti halachic texts)

Size : 29 x 30 cm – 160 pages – black and white, and color

With any donation you will receive one or more books dedicated :  your name will appear in a list in the book :

70 $ = 1 book          - 200 $ = 3 books –

1.300 $ = 4 books and one gelatin and one collection print signed 30 x 40 cm …..

 

Posté par Myriam Tangi à 13:15 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 janv. 14

BIOGRAPHIE

MYRIAM TANGI

Née, vit et travail à Paris.

 

PEINTURE

Diplômée de l’Ecole Nationale des Beaux Arts de Paris en Dessin, Myriam Tangi a reçu de nombreux prix en peinture, dont celui de la Fondation de la Vocation, la Médaille de Bronze de la Ville de Paris, les prix des Fondations Taylor et Charles Oulmont.- 1er Prix Wizo.

Expositions à Paris, Rome, Montréal.

Titre générique de son travail pictural Du Corps au Signe.

 

PHOTOGRAPHIE

Au cours de nombreux voyages :  Yemen, Inde, Chine, URSS, USA.

 Depuis 2004 un triptyque questionne divers aspects de son identité :  Mehitza. Ce que femme voit    -   Les Confins   -    Moi, Mona Lisa.

-          Dans son essai photographique : « Mehitza. Ce que femme voit. Seen by women », Myriam Tangi explore la distance et la séparation entre les hommes et les femmes dans l’espace religieux et communautaire juif. Douze photos de ce projet ont été exposées à New York en 2007. Un ouvrage est en préparation, sous forme d’album de soixante-dix photos et d’essais de divers auteurs interrogeant la place du masculin et du féminin dans les textes de la tradition juive, leur implication et leur impact aujourd’hui.

 Photos publiées par la Documentation Française - exposées à New-York, en Israel, à Paris.

Peintures et photographies dans des collections du MAHJ à Paris – collections privées en Israël, Italie, Montréal, New York, Paris,  Suisse.

 

POESIE

Myriam Tangi a publié Métamorphoses, portfolio numéroté composé de poèmes, dessins, gravures, lithographies, Collection Empreinte.

Parallèlement à ses explorations visuelles, elle a publié trois recueils de poésie, dont le premier Le ciel en désordre,  L’Harmattan, 1996, a reçu le prix Maïse Ploquin-Caunan de l’Académie française en 1997

-     Encre nocturne, mille et une, L’Harmattan, 1998.

-          Corps de mémoire, poèmes et aquarelles, L’Harmattan, 2010

Myriam Tangi crée et anime des ateliers d’écriture ludique sous des formes diverses, dont le 1er Café.Ecriture© en 2001, Jouer à écrire pour s’écrire : un atelier d’écriture dans un café où les participants peuvent venir et partir selon leur propre désir d’écriture….

פ

 Depuis 1983, l’œuvre de Myriam Tangi a évolué d’une façon remarquablement forte et dynamique. Son œil cherche à capter le détail secret rendant ses photos si personnelles. En tant qu’homme je me sens jaloux de cette vision qu’elle a, à la fois de femme et de mère : vision sensible et émotionnelle, mais construite, de sorte que, bien au-delà d’une simple photo, elle crée une véritable œuvre d’art chargée de signification. Sa culture et ses connaissances de la tradition juive ressortent dans ses photos, confirmant ainsi le mot de Pasternak « l’homme est muet, seule l’image parle » et en effet, les photos de Myriam nous parlent. Peu importe si elle se trouve à Paris ou à Jérusalem, elle est dans son monde, offrant généreusement à la partager avec nous. J’ai hâte de voir sa prochaine étape.

 

                                                           Lucien CLERGUE,  13 Novembre 2006

Posté par Myriam Tangi à 13:52 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 janv. 14

BIOGRAPHY

Myriam TANGI

Born in and continues to reside and work in Paris

Her creative path has followed three artistic venues : 

Painting – Photography – Poetry 

After studying drawing and painting at National School of Fine Art in Paris, she obtained an Upper Diploma in Drawing. 

Myriam Tangi has received many prizes and awards for her Painting, among them The Foundation Vocation Award, a Bronze Medal awarded by the Town of Paris, The Charles Oulmont Foundation Prize, and the 1st Prize in Painting from Wizo. 

Exhibition and in collections :  in Rome, Montreal, Paris, London...

Myriam Tangi published three Poetry books :

- 2010 : “Corps de mémoire”

- 1998 : “Encre nocturne”

- 1996 : “Le ciel en désordre”, for which she received a prize from l’Academie française 1997

 

Argentic Photography :

Travels in    Yemen – India – USA – URSS….

Her actual work to be published : “Mehitza. Ce que femme voit. Seen by Woman” where she explores the distance and the separation in Jewish tradition. Myriam photographs what women see or “can’t see” in the synagogues and in other community meetings where men and women gather (Simha Beit HaShoeva, fundraising events, Hillouloth…).

Prize of Photography from La Gazette des Arts, Paris 2012

12 photos of this project have been presented at the Yeshiva Museum University in New York on 2007. – and at the Ein Harod Museum, 2012

Published in Eretz magazine, 2007 – in Documentation Française, 2008

 

The evolution of the work of Myriam Tangi since 1983 to now is very dynamic and stronger. Her eye is looking at   the secret detail who makes her photographs, so personal, and as a man I feel   jealous of her vision from both a woman and a mother : very sensitive, emotional,   but with a construction who makes her work not only photographs, but work of   art, with a very deep signification. Her culture and her knowledge in Jewish   tradition, religion and culture, goes through her photographs, confirming the   works of Pasternak “The man is mute, images are the only to speak” and   Myriam’s photographs talks to us, no matters if she is in Paris or Jerusalem,   she is in her world and generous to open it to us. I am curious to see her   next step.

                                                          Lucien Clergue

                                            Photographer  -  November 13, 2006     

 

Posté par Myriam Tangi à 13:12 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 nov. 13

MEHITZA. Ce que femme voit. Seen by women

MEHITZA. Ce que femme voit. Seen by women 

Explorer et questionner à partir de ma place de femme dans l’espace de la synagogue : tel a été mon cheminement durant ces dix années où, munie de mon appareil photo j’ai tenté de donner à voir ce que nous voyons…et ce que nous ne voyons pas et d’en offrir les images familières ou inattendues.

Saisir par l’objectif la distance et la séparation, les interroger, comprendre leurs limites et leur nécessité, c’est ce dont témoigne ce long travail qui a abouti à la réalisation d’un livre photo bilingue francais/anglais.

Pour accompagner ce questionnement j’ai demandé  à des rabbins et à des  universitaires d'intervenir :

Shmuel TRIGANO (préface)  – Marc-Alain OUAKNIN – Rav Mordekhai CHRIQUI (pour la kabbale) – Rabbi Carol LEVITHAN (massorti) – Rabbanit Michal TIKOCHINSKY (orthodoxe) – Sonia-Sarah LIPSYC  -

afin de mettre en lumière et en résonance la signification de la séparation dans le judaïsme.

La publication de cet ouvrage permettra ensuite l’organisation d’expositions, la tenue de conférences, de symposiums où chacun pourra voir et lire les formes esthétiques, culturelles et spirituelles que revêt cette mise en espace des deux moitiés de l’humanité. 

 

Ce livre est une plateforme d’échanges de points de vue entre hommes et femmes

 

REJOIGNEZ la page facebook  MEHITZA PROJECT !

 

Posté par Myriam Tangi à 14:11 - - Permalien [#]
Tags : , , ,